BIOGRAPHIE

À propos de moi

David Templier photographie les plus beaux paysages. Les plus grandioses. De l’Islande à l’Inde en passant par Dubaï ou le Groenland, il célèbre dans chacune de ses images le spectacle absolu de la nature, le théâtre vrai de la Terre. Ce faisant, magie de la perspective, il témoigne dans son œuvre de la splendeur inouïe d’un monde en voie de disparition.

 

 

L’exposition que lui consacre la Galerie Christophe Gratadou nous entraîne sur la côte d’Opale, où le photographe, traitant son sujet en rapport à son histoire familiale ainsi qu’à l’histoire de la peinture mais aussi à celle de notre environnement, poursuit l’œuvre entamé par son arrière grand-père, le peintre Charles Roussel (1861-1936) qui réalisa, au pinceau, des instantanés joyeux et naturels de la plage de Berck-sur-mer. Collusion méta-artistique, l’artiste se rend sur ces mêmes lieux, embrasse ses origines et capte, malgré la distance du temps, des scènes similaires. Ces panoramas prodigieux, la mer, le ciel, le temps, les gens, confondus, évanescents. On est aujourd’hui et on est hier aussi, tant sont ici symbolisés les différents stades de l’évolution de l’art de la représentation. La photographie se fait palette, glacis, patience. Elle se fait tableau, charge le ciel de nuages, se joue de la clarté et des saisons, héritière digne du geste de peindre. On se baigne au milieu de ces petits personnages qui lézardent au soleil, jouent au cerf-volant, s’imprègnent de la nature, qui respirent et se soumettent aux éléments, à la pluie et au vent. Rapprocher les photographies de David Templier des petits bois de Charles Roussel c’est aussi constater le drame qui se tisse, les dunes qui s’affaissent et reculent, le déshonneur de notre époque, l’impact de l’être humain sur la planète. C’est un voyage somptueux et effrayant dans notre sauvagerie contemporaine, un périple en écologie profonde. C’est aborder aussi nos héritages, nos espérances et nos transmissions. Nos trahisons. Une manière esthétique et subtile, poétique et violente, opalescente,  de nous mettre véritablement, au monde, à notre juste place. 

 

Pascale Geoffrois

Expositions, publications, travaux

EXPOSITIONS PERSONNELLES

 

2019     Galerie Christophe Gratadou, Paris

2018     Gallery O, Orléans

2017     Bibliothèque Alexis de Tocqueville, Caen / dans le cadre du festival « Les Boréales »

2017     Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier, Orléans

2016     Mairie de Sceaux, Sceaux / dans le cadre du mois de la photo

2015     Passion Culture, Orléans

2012     Perspective 2, Paris

2010     Galerie MB, Cachan

 

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES

 

2020     Galerie Christophe Gratadou, Paris

2019     Galerie Christophe Gratadou, Paris

2019     YIA / Paris Art Contemporary Show, Paris

2015     Red Dot Art Fair, Miami (USA)

2010     Salon des artistes professionnels, Le Plessis-Robinson

2010     Galerie Talents, Berck-sur-Mer

 

 

PUBLICATIONS

 

2020     #RestezChezVous

2019     Chasseur d’images, Opalescences

2019     Arts Hebdo Médias, Opalescences

2019     La Rep, Opalescences

2019     La Rep, à nu(e) pour la nature

2018     Nat’images, Ilulissat / 69° Nord / La loi du plus fjord

2018     La Rep, Ilulissat / 69° Nord

2017     La Rep, portrait / expo

2016     Image Pro mag, 66° Nord

2015     La Rep, Holuhraun

2015     Chasseur d’images, Bardarbunga 

2015     Origine Sologne, Femme cerf

2015     Origine Sologne, Toys

2015     Origine Sologne, un été en Sologne

2015     Modern painters, 66° Nord

2014     La Rep, Holuhraun

2012     AR Magazine, 66° Nord

 

REPORTAGES TV & RADIO

 

2020     France Bleu Orléans, itw sur mon livre #RestezChezVous

2020     France Bleu Orléans, itw sur mon travail #RestezChezVous (confinement)

2019     France Info, reportage sur mon projet en cours « à nu(e) pour la nature »

2019     France 3 Hauts de France, JT / reportage sur mon projet en cours « à nu(e) pour la nature »

2019     France 3 Hauts de France, vous êtes formidables / reportage sur mon projet en cours « à nu(e) pour la nature »

2017     France 3 Centre Val de Loire, JT / reportage sur mes travaux Islandais (66° Nord), et sur mon exposition à la Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier

2017     France Bleu Orléans, itw / reportage sur mon exposition à la Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier

2017     Radio Campus, itw / reportage sur mon exposition à la Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier

2017     RCF, reportage sur mon exposition à la Collégiale Saint Pierre Le Puellier

 

 

EXPEDITIONS / REPORTAGES / TRAVAUX ARTISTIQUES

 

2020     #RestezChezVous, voyage en confinement

2019     À nu pour la nature

2018     Parité et égalité homme / femme en Islande (Islande)    

2018     69° Nord, les icebergs géants d’Ilulissat (Groenland)

2017     Cosney island et Brooklyn, NYC (USA)

2016     66° Nord, le printemps en Islande (Islande)

2016     Architecture, environnement, loisirs et culture à Abu Dhabi et Dubaï (EAU) 

2015     66° Nord, la géothermie en Islande (Islande)

2015     Cosney island et Brooklyn, NYC (USA)

2014     Eruption du Holuhraun (Islande)

2014     66° Nord, les icebergs de Jokulsarlon et Fjallsarlon (Islande)

2013     66° Nord, un hiver en Islande (Islande)

2011     S499, le tunnelier de la ligne 12

2011     Slum de Dharavi, Mumbaï / kanthas, Kolkatta / Varanasi (Inde)

2010     Neige mécanique     

 

2010 à 2019     Opalescences

 

AUTRES

 

Ambassadeur officiel FUJIFILM depuis 2015

Membre du Collectif DR depuis 2019

© David Templier 2020
 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram