DHARAVI davidtemplier.com
DHARAVI
Dans le plus grand slum d'Asie, celui de Mumbai, là ou a été produit le film "slumdog millionnaire", il y a des fillettes qui rêvent d'aller à l'école.
Dans le système éducatif indien, la scolarité débute à l’âge de sept ans. Elle représente alors des frais très importants pour les familles les plus démunies. Elles doivent en effet acheter les fournitures scolaires, mais aussi l’uniforme obligatoire. Et puis, aller à l'école signifie ne pas travailler ! Un manque à gagner pour les familles. Enfin pour aller à l'école publique, il faut avoir un certificat de naissance. Et quand on nait dans le slum, point de certificat de naissance. 
Autant dire que la scolarisation des enfants des bidonvilles est loin d’aller de soi. David Templier est parti à la rencontre d’une école au milieu du bidonville, dans laquelle une poignée de fillettes sont scolarisées, suivies, nourries grace à une petite association. Durant quelques heures par jour, ces fillettes échappent à leur quotidien ou règne violence, travaux ingrats et hygiène déplorable. Outre le témoignage photo, il s’est engagé et a participé à des levées de fonds pour que ce beau projet puisse continuer.
Top